DIY de la marinière parfaite

C’est l’histoire d’une marinière St James adorée, oubliée au fond du panier à linge sale et qui passe à la machine à laver à 90°C par mégarde… Triste histoire malheureusement universelle… Faire son deuil… Se résoudre… Et puis le printemps arrive et l’envie de marinière ré-apparaît … Alors on transforme le désarroi en énergie créatrice et on se lance dans la confection de la marinière parfaite!

La marinière c’est un peu l’emblème du « chic à la française »… Elle nous renvoie directement à Gabriele Chanel, Pablo Picasso, Jean-Paul Gaulthier et Brigitte Bardot. D’ailleurs à l’étranger, demandez à n’importe qui de vous décrire l’image typique de « la française », vous entendrez nécessairement les mots rouge à lèvre/robe noire/ marinière (true story) … Indémodable et facile à assortir, c’est un de ces basiques indispensables dont on ne se lasse jamais!

Bien que la véritable marinière de par son utilisation militaire en tant que vêtement de la marine Nationale soit extrêmement codifiée (« 21 raies blanches larges de 20mm et 20 ou 21 raies bleues larges de 10mm » pour les manches, le tricot doit comporter « 15 raies blanches et 14 ou 15 raies bleues ») j’ai eu envie de rayures larges qui s’arrêteraient à mi-buste. C’est quand même ce qui est fichtrement génial avec le fait de faire soi même non… On peut faire exactement ce que l’on veut!

Pour ce DIY de la de l’uniforme de la française parfaite, il vous faut:

Du jersey de coton blanc // Du fil, des épingles ciseaux et machine à coudre // De la peinture textile // Du scotch de peintre// Un teeshirt qui vous va bien et qui servira de patron.

 

Etape 1:

Commencez par plier le tissu, endroit contre endroit dans le sens de la longueur. Placez le t-shirt, plié en deux, contre le pli et coupez en ‘copiant » la forme du teeshirt existant. Pour ce faire ajoutez 1cm tout autour (valeurs de couture).

Vous obtiendrez la première face de votre marinière (le dos) déposez votre découpe sur votre tissu (a nouveau plié en deux) pour obtenir l’avant de votre future marinière. Découpez ou approfondissez l’encolure sur la face avant si nécéssaire puis procédez de la même manière pour créer vos manches.

Vous obtenez ainsi un avant, un arrière et deux manches.

Etape 2:

Déterminez la hauteur à partir de laquelle vous voulez positionner votre première rayure et marquez l’emplacement avec un feutre de chaque coté. Faites coïncider ces marques avec les manches. Bien à plat sur une table déroulez votre scotch de peintre sur toute la largeur et recommencez ainsi jusqu’a obtenir le nombre de rayures désiré sur les deux faces ainsi que sur les deux manches. Afin d’avoir des rayures homogène j’ai utilisé la largeur de mon scotch de masquage comme guide.

Etape 3:

Utilisez un pinceau plat pour remplir vos rayures de peinture textile. J’ai décidé d’utiliser une peinture d’un bleu marine profond légèrement irisé et je trouve le rendu top! Inutile de chercher la perfection, créez au contraire quelques « manques » et aspérités c’est ce qui rendra votre création unique! Une fois toutes vos rayures peintes, attendez que votre ouvrage soit bien sec et retirez le scotch de masquage. Fixez la peinture en la « cuisant » avec un fer à repasser position fer chaud, sans vapeur.

Réalisez les mêmes étapes pour chacune des parties de votre future marinière!

Etape 4:

L’assemblage est également basique. Commencez par coudre les épaules dos et devant, endroit contre endroit. Montez les manches. N’ayant jamais cousu de jersey, je n’étais pas entièrement satisfaite de mes coutures auxquelles j’ai ajouté une surpiqûre. Assemblez ensuite les cotés et finissez par un ourlet sur l’encolure ainsi que sur le bas et les manches.

Si l’idée de coudre du jersey, à l’aveugle qui plus est, vous terrorise, vous pourrez aisément réaliser cette marinière en utilisant un tee-shirt blanc à manches longues et en utilisant la même technique de peinture en bandes … Mais même si ma réalisation n’est pas parfaite, je l’aime déjà d’amour et cela me donne encore plus envie d’apprendre à dompter le jersey 😉

 

 

TaaaaAAddddAAAaa !!!

Crédit photo pour cette séance marine Charlène Pélut #partnersincrime ❤