DIY de la robe d’été nouée dans le dos (facile & sans patron)

Je vous ai déjà parlé dans cet article de ma passion pour les robes au dos dénudé… Une sensualité subtile et suggestive, un langage évocateur qui sublime les épaules et le dos, et surtout une légèreté incomparable, fortement appréciée et ces temps de grosse chaleur…

Qui dit robe à dos dénudé, dit dos… nu! Et c’est généralement ce qui a tendance à me gêner dans ce genre de coupe… Je trouve cela ravissant sur les poitrines menues, mais dans mon cas, me passer de maintien est absolument exclu pour une question de confort …

Ce que vous commencez à savoir aussi, si vous passez régulièrement par là, c’est que je suis légèrement obstinée/têtue/acharnée/ persévérante… Quand j’ai une idée dans la tête… eh bien je ne l’ai pas ailleurs si vous voyez ce que je veux dire… Cogite, cogite, cogite… Eureka! La solution est tout bêtement d’intégrer un soutien-gorge dans mon bustier qui fera son boulot de (main)tenir ce qui doit l’être!

Un tutoriel d’une simplicité enfantine donc! Le titre de mon article est cependant un peu mensonger (bouuuh… pas bien!) car il ne s’agit pas réellement d’une robe, mais plutôt de deux parties, comme une sorte de twinset jupe/bustier, à porter ensemble ou à dépareiller selon l’envie! Coté coupe, le bustier donnant déjà beaucoup d’informations, je me suis contenté d’une jupe droite, longueur midi et très légèrement fendue pour éviter d’être dans la surenchère question « affriolance »… Je n’ai pas pris le temps de réaliser de photos pour cette étape alors n’hésitez pas à me poser vos questions si vous en aviez!

Pour ce tutoriel de la robe d’été qui fait tourner les têtes, il vous faut:

1,5 à 2 mètres de tissu (ici un mélange lin viscose très agréable) // du fil coordonné // un soutien gorge bandeau à coques (j’ai upyclé un de mes vieux soutien gorge que je ne portais plus, car une fois pris dans la couture il deviendra invisible) // Une bande d’élastique de la largeur de votre taille// Une machine à coudre, des ciseaux et des épingles.

Etape 1:

Découpez proprement les cotés de votre soutien-gorge et prélevez deux bandes de 35cm de tissu x la totalité de la laize.  Repliez vos deux bandes de tissu superposées et tracez une forme proche de celle de votre soutien-gorge à l’aide d’une craie. Aidez vous des photos explicatives pour créer la forme de votre bustier à nouer.

Découpez autour du traçage réalisé, dépliez votre tissu et superposez les deux morceaux identiques. Réalisez une couture à 1cm du bord sur le pourtour en prenant soin de laisser une vingtaine de centimètre non cousus afin de pouvoir glisser votre soutien-gorge entre les deux épaisseur de tissu par la suite.

Etape 2:

Retournez et repassez votre ouvrage. Glissez votre soutien-gorge entre les deux épaisseurs de tissu et positionnez le correctement. Epinglez votre soutien-gorge à votre tissu et refermez l’emplacement non cousu . Piquez ensuite à 1cm du bord afin que le soutien-gorge soit solidaire du bustier!

 

Etape 3:

Réalisez deux bretelles extra fines que vous viendrez coudre à l’intérieur de votre bustier ainsi qu’une jupe « tube » grâce à un ourlet large dans lequel vous viendrez glisser une bande d’élastique. Si vous êtes d’humeur audacieuse, vous pouvez également tenter la création d’une fente -plus ou moins échancrée- au moment de la couture de votre tube!

 

TaaaaAAdddDaAAAA !!!

Charlène a encore une fois fait un travail magnifique sur cette séance capturée à la Tour Carbonnière, entre Aigues-Mortes et Saint Laurent d’Aigouze.

De séances en séances je suis épatée par son talent… Nous évoluons ensemble, dans le même sens, et c’est extrêmement précieux! Elle a su retranscrire -exactement- ce que j’avais en tête pour vous présenter cette création, une séance aux tonalités chaudes et sensuelles, la paresse d’un jour d’été… Un grand merci à elle ❤ #partenersincrime