Mon service en Céramique DIY réalisé chez Keramon

Pour Noël l’année dernière, le gros barbu (ou bien était-ce l’un de ses acolytes?!) avait eu la brillante idée de me gâter avec un cadeau bien particulier… 20h de stage de céramique chez Frédérique Brugère à l’atelier Keramon …

Une idée fantastique! –Cher père Noel, si tu lis ces lignes saches que tu peux recommencer la manoeuvre pour le même succès- car en plus d’apprendre une technique, de passer un moment convivial, d’éveiller sa curiosité et de rencontrer de super personnes … (comme si ça n’était pas déjà suffisant !) on repart avec ses créations!

Je n’avais pas eu le temps de réaliser mon stage jusqu’a lors, et cet été, j’ai enfin pu me salir les mains… J’avais envie de vous montrer le résultat et de vous parler de mon expérience après ce stage que j’ai adoré!

L’atelier/boutique de Frédérique se trouve à Montpellier, dans une rue piétonne toute mignonne et dès lors que l’on pousse la porte, l’envie de malaxer, de pétrir, de façonner se manifeste…  De grandes tables conviviales et accueillantes attendent les apprentis plus ou moins confirmés encerclées par les créations douces et élégantes et par l’univers de Frédérique. Une source d’inspiration non négligeable pour un débutant qui ne saurait pas par ou commencer!

 

 

On choisit et on enfile un des (ravissants!) tabliers, le type d’argile ou de grès que l’on souhaite travailler et on commence à malaxer… Frédérique a découvert la poterie auprès de Dany Durgeat et s’est ensuite formée en autodidacte. Aujourd’hui c’est elle qui transmet sa passion et ses techniques de travail de la céramique par une approche intuitive.

Aucun pré-requis n’est nécessaire pour participer aux ateliers de Frédérique. Chaque étape vous sera expliquée en fonction de la technique et du projet que vous souhaitez réaliser et c’est ce qui m’a énormément séduit lors de cet atelier. Ici chacun est libre d’explorer la matière, la technique ou la forme qu’il souhaite créer. Je fantasmais depuis bien longtemps sur un vrai beau service, travaillé dans une game graphique noire et blanche. J’ai donc décidé d’utiliser une argile blanche, travaillée par la technique de l’estampage et du moulage.

 

 

En séchant, l’argile va opérer un retrait et permettre ainsi le démoulage. Les objets seront ensuite lissés à l’aide de divers objets tels que les ébauchoirs et les estèques, les éventuels défauts seront corrigés avec de la barbotine. L’argile non cuite est encore assez facile à travailler, lors de cette étape on accordera un soin particulier aux bordures des objets, au lissage éventuel des parois et à la stabilité des tasses et autres bols une fois posés. Frédérique nous a engagé à signer nos pièces à l’aide de perforateurs et j’avoue que le fait d’avoir apposé mon petit Wba. en dessous de mes créations m’a beaucoup plu!

 

 

 

Vient ensuite le décors de pièces. Là encore c’est à vous de décider! Si vous souhaitez expérimenter la couleur, les jeux de mélange, de transparence, Frédérique vous guidera dans les différentes techniques à employer. Pour ma part j’avais décidé de réaliser mes décors en noir , au pinceau fin ou épais et par tamponnage, grâce à des couleurs liquides. Cette étape demande créativité et concentration et a été réellement épanouissante pour moi. La couleur (le noir dans mon cas!) est très agréable à appliquer. Les pièces seront ensuite cuites à très haute température dans le four de Frédérique afin de leur donner leur solidité définitive.

 

 

 

Une fois sorties du four et refroidies, on applique l’email , qui permettra de pouvoir mouiller vos créations (dans le cas d’un service de vaisselle c’est plutôt pratique…) sans les fragiliser. L’émail n’est toute fois pas obligatoire et vous pouvez également jouer avec celui ci… Emailler uniquement l’intérieur de la pièce pour un vase par exemple, ou bien l’extérieur d’un pot qui accueillera vos plus belles boutures de Piléa … On obtient un joli contraste mat/brillant et j’ai pu voir à l’atelier de ravissantes créations dans ce sens.

Les pièces à présent émaillées seront ensuite cuites une seconde fois à 1000° pendant toute une nuit et vous pourrez repartir avec le fruit de votre labeur (!).

 

Quel bonheur de pouvoir servir un joli repas dans mes assiettes hand-made! Le bilan de ce stage est extrêmement positif! J’ai passé un excellent moment auprès de la douce Frédérique qui est d’une gentillesse incroyable, j’ai pu tester différentes techniques, faire des essais, avoir accès à tout le matériel nécessaire à  la réalisation d’objets en céramique et surtout m’accorder une vraie parenthèse!

Si vous êtes curieuse d’en apprendre un peu plus et de mettre la main dans la terre, Allez faire un tour à L’atelier Keramon vous pouvez également suivre l’activité de Frédérique et la fréquence des stages qu’elle propose sur Instagram 

Je profite également de cet article pour annoncer aux Montpelliéraines (et aux autres aussi!) que cette année encore je participerait au salon Créative avec mes Blopains de la super TeamBlog Montpellier ! J’ai tellement hâte! Ce sera une fois de plus l’occasion de vous rencontrer en vrai et d’échanger avec vous… Des places seront certainement à gagner par ici alors Stay tuned!

Merci à ma talentueuse photographe  Charlène Pélut d’avoir sublimé mes créations ❤