DIY chemise intemporelle en soie

Coudre une chemise était dans mon esprit une entreprise longue et laborieuse… Mais lorsque j’ai retrouvé (miraculeusement!) ce coupon de soie de quasiment deux mètres dont j’avais oublié l’existence dans mon stock de tissu, je me suis dit que cela serait un projet de confinement idéal… J’avais du temps(!), du tissu et même des boutons!

Ce projet de chemise a une fois de plus été réalisé sans patron. Pour ce faire j’ai simplement cloné une chemise de ma garde robe dont j’adore la coupe. Chacune des parties qui compose le vêtement a été patiemment reportée sur le tissu en y ajoutant les valeurs de coutures.  Pour ce faire, munissez vous de patience et d’un bon nombre d’épingles, positionnez votre vêtement bien à plat sur votre textile et tracez en simplement les contours. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de tracer directement sur le tissu, vous pouvez tracez le vêtement sur du papier journal que vous reporterez ensuite sur votre textile!

La forme du vêtement que j’ai choisi est volontairement oversize, un brin masculin/féminin, et je trouve que le rendu est parfait avec la soie que j’avais sous la main. Il y a un léger jeu de transparence, une fluidité féminine et délicate… Je suis absolument ravie du résultat! Le col officier que vous avez été nombreuses à plébisciter suite à un sondage sur Instagram est une excellente idée et confère à cette chemise son allure boyish… Succès total donc pour cette chemise que je suis impatiente de porter !

Coté technique, c’est l’occasion ici d’un petit level up… Mais je vous assures qu’il n’y a en réalité rien de bien compliqué… Nous aborderons la création d’une fente indéchirable, la pose d’un col et de poignets, et l’utilisation d’une couture anglaise…

Matériel:

2 mètres de textile fluide // du fil coordonné // 8 boutons // de la viseline

Étape 1:

 

Comme expliqué plus haut, copiez d’après votre chemise modèle les différentes parties du vêtement. Assurez vous d’inclure les valeurs de coutures ainsi que 6cm de plus sur les deux pans de devant pour les pattes de boutonnage. Vous obtenez ainsi deux devants, un dos (le mien se compose de deux parties sur la chemise qui me sert de modèle) deux manches, deux poignets (réalisé en double: donc quatre pièces de tissu) deux biais pour les fentes indéchirables ainsi qu’un col (lui aussi travaillé en double, qui se compose de deux bandes arrondies).

Étape 2:

L’idée sera ici les préparer chacune des pièces du vêtement avant l’assemblage:

 

– Repliez deux fois (sorte de très large ourlet double) les extrémités des deux pans  de devant pour créer les pattes de boutonnage. Réalisez une piqure nervure.

– La soie que j’ai utilisé ayant une très légère transparence, j’ai décidé d’utiliser une technique dont j’avais entendu parler mais que je n’avais jamais essayé: la couture anglaise. La couture anglaise permet de jolies finitions tant a l’extérieur qu’a l’intérieur du vêtement. Il s’agit en réalité de deux coutures, mais c’est d’une simplicité enfantine et je pense que c’est une technique que je vais beaucoup employer désormais… Pour réaliser une couture anglaise, vous positionnerez vos deux morceaux à assembler non pas endroit contre endroit, mais ENVERS contre ENVERS… Une première piqure à 0,5cm on retourne alors le vêtement (on repasse!) puis il suffit de réaliser une seconde piqure à 1cm cette fois ci. La première couture est prise dans la seconde et le résultat est parfait! Assemblez ainsi les deux parties de votre dos (en ayant pris le soin de créer un plis creux si vous le désirez auparavant) .

– Créez les fentes indéchirables de vos poignets en ajoutant votre biais. Cette partie était également une grande nouveauté pour moi et j’ai suivi les bons conseils de MOUNA . Préparez les bas de manches et réservez pour plus tard!

Étape 3

Assemblez à présent les devants au dos par les épaules en utilisant la technique des coutures anglaises décrite plus haut. Ouvrez votre chemise et positionnez, épinglez puis piquez (endroit contre endroit cette fois ci) les manches de votre chemise sur les épaules.

Repliez la chemise et assemblez ensuite les cotés et dessous de manches d’un seul tenant en utilisant une couture anglaise à nouveau.

Étape 4:

Les poignets et le col officier de ma chemisefonctionnent sur le même principe: Ils sont formés de deux pièces de tissus identiques (le dessus et le dessous), entre lesquelles j’ai été obligé d’inclure une bande de viseline thermocollante pour une meilleure tenue.

Assemblez le dessous et le dessus, endroit contre endroit, épinglez, piquez sur trois côtés : attention ici à laisser ouvert le côté qui sera fixé à la manche. Retournez  en pensant à réaliser un rempli et repassez! Insérez ensuite le bas de manche (ou le col) sur la manche, épinglez et piquez!

Réalisez vos boutonnières, cousez vos boutons et le tour est joué!

Tadam!

IMG_3725IMG_3724IMG_3732IMG_3734IMG_E3791IMG_3722IMG_3735

Je suis vraiment navrée de la qualité de ces photos de confinement… Reviens CHARLENE